Delamarre-Huart

Famille Delamarre-Huart
Propriétaire du Francboisier

Le 14 août 1871, Louis Joseph Delamarre acheta à Armand Michel Etienne de Pomereu les terres et le manoir du Francboisier, il était le fils de Louis Joseph Épiphane Delamarre et d’Elizabeth Godet et fut, comme son père, industriel dans le textile et propriétaire terrien.

Son père ayant acquis la ferme du Hauzey à Saint-Pierre-du-Bosguérard et le château et terres du Thuit-Anger, l’achat du Francboisier confirme l’attachement de la famille pour la propriété agricole.

A la fin du XIX ème siècle, de nombreux bourgeois investirent dans les terres agricoles, modernisant et même révolutionnant les méthodes du travail de la terre, préfigurant ainsi les fermes que nous connaissons aujourd’hui.

Louis Joseph Delamarre s’impliqua beaucoup dans la vie de la paroisse de Saint-Pierre-du-Bosguérard, il devint membre honoraire de la paroisse et le 6 octobre 1878 maquiller d’honneur de la fabrique. (Voir église.)

Le 14 avril 1889, il épouse Émilie Adelaïde Marie Firmin Didot. Par ce mariage, Louis Joseph entre dans la haute bourgeoisie parisienne.
Les Firmin Didot étaient depuis le XVIII ème siècle une grande famille d’imprimeur éditeur, fondatrice de la société Didot-Bottin, éditrice de nombreux annuaires dont le Bottin mondain.

De cette union naquit le 21 décembre 1882 une fille, Élisabeth Marie Émilie Geneviève, dite Betzy.

Le 12 juillet 1909, à 26 ans, Élisabeth Marie Émilie Geneviève dite Betzy Delamarre épouse le baron Marie Joseph Eugène d’Huart.

Si le mariage de Betzy permit à la famille Delamarre d’entrer dans la haute bourgeoisie parisienne, le mariage de Betzy permit à la famille de s’unir avec la noblesse.

              Blason Huart Armes : "d'argent à un houx de sinople à cinq feuilles, à quatre fruits de gueules et issant de cinq flammes de même".

Blason Huart
Armes : “d’argent à un houx de sinople à cinq feuilles, à quatre fruits de gueules et issant de cinq flammes de même”.

 

Le baron Marie Joseph Eugène d’Huart était issu d’une famille noble originaire du Luxembourg.
Son arrière-grand-père, Charles Élisabeth Joseph d’Huart, épousa, en 1789, Olympe Louise Séraphine de Saint Mauris, fille d’Ardouin Alexandre, comte de Saint Mauris, et de Charlotte d’Eshierres, dame de Bonneval.

Blason Saint Mauris Armes : "de sable a deux fasces d'argent".

Blason Saint Mauris
Armes : “de sable a deux fasces d’argent”.

Les Saint Mauris étaient une ancienne famille de Franche-Montagne (Jura, Suisse) remontant au XI ème siècle. Ce mariage permit à la famille d’Huart d’accoler Saint Mauris à leur patronyme.

Le 28 août 1919, suite au décès de son père, Élisabeth Marie Émilie Geneviève hérite, lors de la liquidation des biens de la communauté Delamarre-Didot : les terres de Thuit-Anger et de Saint-Pierre-du-Bosguérard en font partie.

Le 12 décembre 1933, Élisabeth Marie Émilie Geneviève Delamarre, est séparée judiciairement de biens avec Marie Joseph Eugène, baron d’Huart.

Son divorce prononcé, elle décide de vendre toutes ses propriétés agricoles : le domaine de Thuit-Anger, et les fermes et bois du Francboisier et du Hauzey.

Leave a Reply